Quel portefeuille boursier utiliser pour payer moins d’impôts ?

Quel portefeuille boursier utiliser pour payer moins d’impôts ?

Cet article concerne les investissements sur les actions à forts dividendes. Pour investir, vous devez savoir quel type de portefeuille boursier utiliser. Vous avez par exemple le choix de mettre votre argent soit sur un : 

– PEA  (Plan Épargne Action)

– compte titre

Le PEA (Plan Épargne Action)

Le PEA est vraiment une enveloppe fiscale. C’est un panier fiscal qui a un avantage et un intérêt fiscal.

Si vous utilisez le PEA, vous allez payer moins d’impôts en fonction de la durée de détention.

Si vous clôturez le PEA avant ses 5 ans, vous allez vous faire taper dessus par les impôts, vous allez avoir l’imposition maximale et donc cela n’aura servi à rien d’utiliser ce type de portefeuille (je ne vous recommande pas de le clôturer avant ses 5 ans).

Par contre, vous devez ouvrir un PEA tout de suite, même si vous ne comptez ne pas investir en bourse maintenant parce que le but, c’est de faire arriver votre PEA à maturité.

Donc, tout l’intérêt, pour vous, est de l’ouvrir le plus tôt possible. Même si vous ne mettez rien dessus, vous le laisser de côté même si cela vous coûte 500, 1000 euros pour ouvrir ce compte (le prix pour l’ouverture du compte dépend des courtiers en ligne que vous allez prendre, vous avez le choix par exemple entre BinckBourse direct pour les moins chers à ma connaissance).

La somme versée à l’ouverture du compte est toujours pour vous. Elle est sur un compte dédié à vous sur Internet, mais vous n’êtes pas obligé d’investir tout de suite.

Vous pouvez simplement ouvrir un PEA et le laisser dormir. Cela ne va rien vous coûter, mais par contre, le PEA va commencer à prendre sa maturité dès 5 ans et surtout après 8 ans.

Si vous le clôturez entre 5 et 8 ans, il aura déjà atteint une certaine maturité et vous allez devoir payer uniquement les charges sociales sur tous vos bénéfices, c’est donc plutôt intéressant.

Après 8 ans, c’est encore plus intéressant parce que sur tous les bénéfices que vous ferez, vous allez uniquement payer les charges sociales mais vous pourrez toujours le faire vivre en faisant des retraits partiels sans avoir à le clôturer.

Où trouver les informations précises sur la fiscalité ?

Si vous voulez voir la fiscalité précise du PEA, vous pouvez cliquer sur le service public.

Quand le gouvernement cherche de l’argent, il va chercher du côté des impôts. Le gouvernement rabote tout le temps et la fiscalité est donc quelque chose qui est mise à jour tout le temps.

Payer des impôts, c’est quelque chose de normal, mais vous ne devez pas vous dire que cela vous énerve de gagner de l’argent parce que vous allez payer trop d’impôts.

Vous devez quand même chercher à minimiser l’impact fiscal sinon vous allez perdre beaucoup d’argent et très vite, les impôts, vont devenir vos plus gros frais.

Donc, oui c’est normal de payer les impôts, mais il faut tout de même chercher à optimiser tout cela et c’est pourquoi vous devez prendre connaissance de la fiscalité régulièrement puisqu’il y a tout le temps des mises à jour et cela va vous permettre de développer votre éducation fiscale et vous pourrez aller même voir un avocat fiscaliste, un conseiller en gestion de patrimoine pour avoir des conseils très ciblés en fonction de votre situation.

Après 8 ans, vous pouvez également le clôturer avec une exonération des plus-values hors charges sociales ou encore le transformer en une rente viagère (ce n’est pas le top, mais c’est une possibilité).

Par contre, il faut savoir que certains titres (fonds) ne sont pas éligibles au PEA. Par exemple, si vous voulez mettre des SICAV, des FCP, des actions étrangères, toutes ne sont pas éligibles au PEA.

Le mieux pour savoir si c’est éligible, c’est d’aller sur votre plate-forme boursière (ou Boursoramapar exemple) et vérifier si c’est éligible ou pas.

Il faut savoir que toutes les actions du CAC 40 sont éligibles au PEA. Le montant maximal que l’on peut mettre sur le PEA est de l’ordre de 150 000 euros pour une personne. Si vous êtes marié, vous pouvez doubler.

Le compte titre

Un autre portefeuille qui existe est le compte titre. Là aussi, il s’agit d’une enveloppe. Vous allez mettre vos titres, vos actions dans ce portefeuille et vous pourrez stocker tout type de produits financiers notamment ceux qui ne sont pas éligibles au PEA.

Vous pourrez stocker les SICAV, FCP et toutes les actions étrangères qui ne sont pas éligibles au PEA.

Avec ce type de portefeuille, vous pourrez tout mettre dessus, mais par contre, vous allez être imposé sur le revenu, sur vos plus-values et également sur les charges sociales. Vous serez donc imposé au maximum par rapport au PEA, mais c’est beaucoup plus souple parce que vous pourrez revendre, sortir de l’argent de votre compte titre sans le clôturer, vous pourrez vraiment faire tous les arbitrages que vous voulez.

Certes, vous allez payer des impôts, mais les revenus du capital sont moins imposés que les revenus du travail. Donc, même si vous gagnez de l’argent, cela sera toujours intéressant d’investir avec un compte titre.

Avec le compte titre, il n’y a pas de plafond. Si vous gagnez 2000, 3000, 5000 euros de dividendes, vous pourrez les sortir tout de suite alors qu’avec le PEA, vous serez obligé de les laisser (pour éviter l’imposition maximale) à part si votre PEA est à maturité (après 8 ans).

Le fait qu’on ne puisse pas faire n’importe quoi avec son compte PEA tout de suite n’est pas vraiment grave parce que ce que nous recherchons, c’est l’investissement sur le long terme.

Si vous avez aimé cet article, merci de laisser un commentaire ci-dessous, en disant quel (s) portefeuille (s) utilisez-vous pour investir en bourse.

Conseils en immobilier, comment bien estimer son logement

En immobilier, avoir une estimation bien précise d’une maison n’est pas toujours évident. Chaque bien immobilier présente une valeur qui lui est propre. Il existe toutefois quelques critères qui peuvent aider le propriétaire dans l’estimation d’un bien immobilier.

La localisation et les caractéristiques de l’immobilier

L’emplacement est un des facteurs primordiaux lors d’une estimation de prix d’une maison ou d’un appartement. Il faut déterminer dans quelle municipalité et quartier le local est établi. Le prix augmente au fur et à mesure où le bien est localisé.
Dans le cas où la maison est sise dans une ville touristique ou un quartier résidentiel, le mètre carré est plus élevé. Par la suite, l’environnement qui l’entoure entre également en ligne. En effet, un bien situé dans un quartier calme, entouré de verdure, de commerce, de bâtiment administratif est plus cher sur le marché. La proximité avec les moyens de transport comme les bus et métro sont également des critères à prendre en compte pour estimer une maison.

Outre la localisation, les caractéristiques de l’immobilier est un élément important lors de sa mise à prix. Tout d’abord il faut vérifier l’espace à vivre. Plus le logement est spacieux plus son prix grimpe. Il faut également vérifier si l’appartement nécessite différents travaux parce que cela peut nuire à sa valeur. 
L’ensoleillement que bénéficie l’immobilier peut avoir des impacts sur son prix. En effet, les appartements situés plus hauts, avec un balcon ou terrasse, ont un prix plus élevé par rapport à ceux qui se trouvent au rez-de-chaussée.

Faire appel à un expert en immobilier

Une multitude d’expert en immobilier peut aider les vendeurs dans l’évaluation de bien immobilier. Ils sont de véritables alliés et conseillers dans une transaction immobilière. Il est ainsi possible de faire appel à un notaire ou à une agence immobilière grâce à leur connaissance du marché immobilier. 

Comment trouver un notaire compétent pour vos affaires en immobilier ?

Aujourd’hui à travers cet article, vous découvrirez comment trouver un notaire pour vos affaires en immobilier. 

Alors qu’est-ce qu’un clerc de notaire ?

Un clerc de notaire, c’est très simple. C’est celui qui fait tout le boulot. Voilà, une fois que vous avez compris cela, alors vous avez tout compris.

Le notaire est là plus pour l’aspect protocolaire, plus pour la responsabilité qu’il prend, mais finalement, celui qui met la main dans le cambouis, c’est le clerc de notaire.

Il y a une question qui revient régulièrement où il y a pas mal des gens qui se posent comme question, comment trouve-t-on le notaire ou le bon notaire ?

Alors pour trouver le bon notaire, il faut passer par 2 astuces.

La première astuce pour trouver le bon notaire…

La première astuce est qu’il faut en parler autour de vous et globalement vous aurez des noms d’études qui vont revenir. La première astuce est donc plutôt le bouche-à-oreille.

Mais qui pouvez-vous consulter ?

Vous pouvez très bien consulter les agences du coin parce que ces agences travaillent avec les notaires en permanence et elles sauront, quel notaire est bon, quel notaire est moins bon, là où il y aura des soucis, là où il n’y aura pas de soucis.

Vous devez consulter aussi les gens qui ont fait la transaction. Vous devez consulter les gens qui ont fait appel à un notaire.

Il est très conseillé de ne pas s’arrêter au nom du notaire, au nom de l’étude, mais d’aller un petit peu plus loin.

La deuxième astuce pour trouver le bon notaire

La deuxième astuce pour trouver le bon notaire est de demander quel est le nom du clerc de notaire qui s’est occupé de la personne.

Le clerc de notaire est vraiment la personne qui a agi pour l’acheteur ou le vendeur.

Une petite astuce pour retrouver le nom du clerc de notaire ou le nom du notaire est de regarder les courriers de la personne qui a déjà fait une transaction. Sur ces courriers, il y a le nom de la personne (clerc de notaire ou le notaire) qui s’est occupée de l’affaire, sa ligne directe, son mail.

Le plus simple est donc de contacter directement cette personne (clerc de notaire ou le notaire) et de dire que vous l’appelez de la part de telle personne et que cette personne a été très contente du service rendu.

C’est une astuce pour bien aborder une personne. Si vous appliquez cette astuce, cette personne (clerc de notaire ou le notaire) va bien se défoncer pour vous.

Un autre conseil…

Faites en sorte que l’agence ne vous donne pas qu’un seul nom de notaire car les agences travaillent souvent avec le même notaire parce qu’ils s’entendent bien ou pour des renvois d’ascenseur, ou pour autre chose.

Mais vous, cela ne vous intéresse pas qu’ils soient déjà en affaires.

Ce qui doit vous intéresser, c’est quelqu’un de vraiment neutre.

Nous ne voulons pas dire que les notaires ont une préférence ou font des avantages à certaines personnes, mais si vous avez au moins deux noms d’études et deux noms de personnes à l’intérieur de l’étude, c’est quand même mieux pour avoir un panel un peu plus large.

Autre chose à savoir…

Il faut aussi dire qu’en fonction du style de personnes que vous avez en face de vous, cela va plus ou moins bien se passer.

Mais normalement, cela devrait bien se passer, mais nous avons souvent une préférence pour telle ou telle personne à savoir les gens qui prennent plus les choses en main, les gens qui sont plus dans la communication…

Vous n’êtes pas obligés d’avoir un notaire de votre ville…

Il y a une question qui revient souvent, si vous êtes par exemple à Paris, est-ce que vous êtes obligés de prendre un notaire à Paris ou dans la région parisienne.

Pour répondre à cette question, il faut savoir qu’il n’y a aucune obligation. Il faut déjà comprendre qu’un notaire a une compétence nationale.

Le notaire peut agir sur toute la France sauf dans les régions d’Alsace et de la Moselle qui sont régies par des droits particuliers.

En dehors de l’Alsace et de la Moselle, n’importe quel notaire peut s’occuper de la transaction à l’autre bout de la France.

Un petit problème d’un point de vue purement pratique…

Si vous êtes à Paris par exemple et que vous aimiez bien le notaire Maitre Toto installé aussi dans votre ville et que vous achetez un appartement à Lyon, il peut arriver que Maitre Toto se déplace pour Lyon.

Vous pourrez donc vous poser la question s’il va vous facturer le déplacement.

La réponse est non, mais avec des conditions très spécifiques.

En fait, le plus simple sera de faire de la procuration.

C’est quoi la procuration ?

Une procuration est un document que va préparer votre notaire et qui va globalement donner pouvoir pour un but précis (signature pour notre exemple) à une personne de confiance ou un clerc de l’étude.

Il est conseillé de mettre les deux (votre personne de confiance et le clerc de l’étude).

Si votre personne de confiance (votre frère par exemple) n’est pas disponible, cela peut être le clerc de l’étude à Paris par exemple qui fera le déplacement.

Si vous n’avez pas de personnes de confiance, vous pourrez tout simplement donner chez le clerc de notaire, c’est ce qu’il y a de plus simple.

Si vous avez aimé cet article, merci de laisser un commentaire ci-dessous pour nous partager comment avez-vous choisi votre notaire.

Pourquoi intégrer un blog dans la stratégie digitale de mon entreprise ?

Le but de cet article est de répondre à la question « c’est quoi réellement un blog ? » et d’expliquer pourquoi il est supérieur aux autres types de sites internet que vous pouvez retrouver sur la toile en présentant ses spécificités.

Pour apprendre à créer votre site internet en moins de 5 minutes, cliquez sur comment créer votre blog gratuitement ou site internet en moins de 5 minutes sans vous prendre la tête ?

Eh oui, la création de sites web (blogs) peut permettre de gagner des revenus sur internet…

Avec le blog, vous pouvez gagner beaucoup d’argent si vous vous prenez bien car certaines personnes l’ont démontré (Cédric ANNICETTE du blog Forme Attitude orienté sur le régime paléolithique pour manger sainement ou Aurélien AMACKER du blog Anglais 5 Minutes pour apprendre l’anglais).

Il faut savoir que si certaines personnes arrivent à gagner de l’argent sur internet alors vous devez vous mettre à l’esprit que vous aussi vous pouvez y arriver si vous utilisez les bonnes méthodes.

Pourquoi la plupart des blogueurs ne gagnent pas de l’argent ?

Les gens ne gagnent pas de l’argent avec le blog tout simplement parce qu’ils s’y prennent mal. Lorsqu’ils se mettent à lancer le blog, ils mettent directement plein de publicités.

Non seulement les publicités permettent de gagner peu de revenus (des centimes par clic sachant que les meilleurs blogs font généralement environ 1000 visites par jour à l’exception de quelques blogs qui font dix fois plus, vous pouvez vite faire le calcul pour estimer les revenus journaliers) mais en plus cela peut agacer les visiteurs.

Lorsque vous vous mettez à bloguer, vous devez toujours vous mettre aussi à l’esprit d’écrire et de publier des contenus qui vont plaire à vos lecteurs en apportant de la valeur.

Vous ne devez pas dire « je t’aime » trop vite à vos visiteurs en mettant de la publicité ou en vendant directement vos produits dès le lancement de votre blog. Vous devez d’abord penser à apporter de la valeur en donnant beaucoup de « viandes » (vos meilleures informations sur la thématique que vous abordez).

C’est quoi un blog ?

Le blog a commencé en début d’années 2000. Vers les années 2007 (web 2.0) il y avait des blogueurs populaires tels que Loïc LE MEUR, Henri LABARRE de 2803,…

Ils faisaient des blogs orientés sur le high Tech (nouvelles technologies) et faisaient beaucoup de trafic à savoir 200 000, 300 000 visites par mois et gagnaient très peu d’argent. Du coup, les gens ont fini par croire que vous ne pourrez pas gagner de l’argent avec le blog.

Bien souvent, les gens pensent que le blog est un site internet où l’on raconte tout et n’importe quoi. Certains le font avec le blog mais pas tout le monde. Ceux qui racontent tout et n’importe quoi sur le blog ont du mal à le monétiser parce qu’ils ne le considèrent pas comme un business.

Un blog vous permettra d’exprimer vos idées, partager vos expériences, apporter de la valeur aux autres sur une thématique donnée et toutes les thématiques ne permettent pas de gagner de l’argent sur internet.

Une astuce pour savoir si vous pouvez gagner de l’argent sur une thématique donnée est de vérifier sur internet s’il y a déjà des personnes qui ont des revenus corrects (disons minimum le SMIC) sur la thématique qui vous intéresse.

Créer un blog wordpress ? Les spécificités incontournables à implémenter…

Le blog a ses spécificités et la première caractéristique des blogs est que les articles s’empilent les uns sur les autres et les gens peuvent laisser des commentaires sur ces articles.

Sur les sites classiques, il n’y a pas d’interaction entre l’auteur des contenus et les autres internautes (visiteurs). Avec le blog, les visiteurs peuvent communiquer avec l’auteur des contenus ou entre eux.

Une autre caractéristique du blog est la section « archives » où vous pouvez retrouver tous les articles publiés sur le blog selon les mois passés ou les années écoulées depuis la création du blog.

Ensuite, une autre caractéristique du blog est la section « catégories ». Sur les blogs, les articles sont classés par catégories. Les catégories sont les différents thèmes ou piliers traités par le blog.

Une autre caractéristique du blog est la section dédiée aux « liens », c’est-à-dire les adresses internet des blogs partenaires. Les liens permettent à toutes les pages de votre blog d’avoir  une connexion aux autres blogs partenaires. Ces connexions permettent d’augmenter le référencement de votre blog (les liens donnent de la force à un blog par rapport aux sites traditionnels).

Pourquoi le blog est supérieur aux sites classiques ?

L’une des raisons est le fait que les blogs sont fréquemment mis à jour à travers la publication des articles par rapport aux sites classiques.

Quand vous publiez un nouvel article sur votre blog, les moteurs de recherche tels que Google vous donne un meilleur référencement car ces moteurs de recherche veulent que ses clients (les internautes qui utilisent le moteur de recherche en question) soient satisfaits et soient contents du service proposé par le moteur de recherche.

Les internautes aiment quand il y a du contenu frais, du contenu mis à jour, et c’est pourquoi Google donne un meilleur référencement aux blogs.

Aperçu sur les domaines d’applications du droit international des affaires

Il n’est jamais simple d’interagir parfaitement avec la loi à cause des frontières. Pourtant, diverses situations viendront indubitablement ternir la vie de tous les jours ayant rapport avec l’étranger. Que ce soit au niveau des particuliers ou bien au niveau des professionnels, il sera important de bien interagir avec ces faits. Bien les comprendre permettra de mieux les appréhender. Seulement, il est conseillé de solliciter un professionnel dans le domaine afin d’avoir le meilleur résultat possible.

Dans le cas des particuliers

Il faut savoir que les situations touchant le droit des affaires internationales touchent avant tout les particuliers. Les domaines juridiques pris en compte à cela, touchent donc les divorces internationaux ainsi que l’enlèvement des enfants comme dans le cas des kidnappings et des rapts. Tout ce qui touche les successions et filiations à l’international sera aussi pris en compte. Bien évidemment, le droit bancaire fera partie de la liste avec les divers contentieux, les sûretés, les cautionnements ainsi que l’optimisation fiscale du patrimoine seront, bien évidemment, traités. On parlera aussi des poursuites dues aux accidents de circulation pour la réparation des dommages. Les voies d’exécution ainsi que les procédures d’exequatur seront aussi prises en compte.

Aussi pour les professionnels

Au niveau professionnel faire appel à un avocat dans les affaires internationales sera de rigueur afin d’avoir des résultats probants. Dans ce cadre, le droit financier sera, bien sûr, traité avec la négociation ainsi que la rédaction des contrats allant vers l’international ou encore les ruptures de contrats commerciales relatant un abus.

Le droit de la concurrence à l’international sera protégé à l’instar de la protection des marques et brevets, des dessins ou encore de modèles. Le parasitisme, la concurrence déloyale ainsi que les différents types de contrefaçons seront aussi bien traités. Tout ce qui touche le recouvrement de créances étrangères, la constitution des sociétés étrangères, les contentieux fiscaux ou encore la défense des dirigeants fera, bien évidemment, partie de la liste. 

Booster la force de vente en entreprise avec une formation adaptée

Conquérir le cœur des clients n’est pas facile. Les vendeurs doivent user d’astuce pour inciter les gens à s’intéresser à leurs produits. Leur offre doit s’adapter aux besoins de chacun. Pour cela, ces établissements doivent suivre une formation afin de transformer les prospects en clients. L’avenir d’une entreprise résulte du travail de l’équipe commerciale.

Pourquoi former les vendeurs ?

Toutes les entreprises sont vigilantes lorsqu’elles engagent leur personnel. Elles orientent leur choix vers les individus ayant suivi une formation s’afférant à leur branche d’activité. Par ce procédé, les sociétés sont certaines de s’entourer de personnes qualifiées. Or, la branche commerciale est en constante évolution. Les vendeurs sont tenus donc d’adapter leurs techniques de vente aux habitudes des acheteurs. Leurs manières changent en permanence en fonction des innovations technologiques. C’est pourquoi les sociétés commerciales doivent former régulièrement leur personnel afin qu’ils sachent les besoins des consommateurs. Cela permet de booster l’activité de l’entreprise parce qu’elle a pour but de satisfaire les clients tout en réalisant le maximum de profit.

Toutefois, la formation doit être donnée par un coach ayant la capacité de diriger une équipe commerciale. Il doit maitriser les nouvelles technologies afin que les vendeurs sachent employer l’univers du web pour augmenter leur vente. Dans ce cadre de nombreux professionnels spécialisés en conseil et formation commerciale, proposent, à travers leurs sites, des formations pour optimiser les techniques de prospection, perfectionner l’argumentaire de vente et réussir à convaincre et captiver plus de clients. 

L’importance de la force de vente

La survie d’une société dépend du nombre de ventes réalisées. Les commerciaux sont responsables de la marche d’un établissement commercial. Leurs stratégies de marketing doivent être au point afin d’augmenter la commercialisation des marchandises. Dans leur travail, ils sont souvent assistés d’un manager. Ils veillent à ce que les actions proposées accentuent le nombre de clients.

Le manager peut aussi s’occuper de former son équipe pour que leur méthode de commercialisation se conforme aux exigences du marché. Plusieurs séances d’apprentissage aident dirigeants et cadres à maîtriser tous les rouages du métier et mener à bien leur tâche.

Conseils pour concrétiser un projet et passer à l’action

Quand on s’est donné pour but d’avancer dans le domaine professionnel, il est toujours de mise de faire des projets pour que cet avancement soit concret. La plupart du temps, l’accompagnement d’un coach professionnel est de rigueur. Seulement, il y a des bases, des astuces simples qui pourront aider à se retrouver face à cette concrétisation.

Une première tâche

Avant tout, il est bon de noter qu’une bonne organisation est toujours la clef de la réussite. Il ne suffira pas de passer à l’action à l’aveuglette, mais surtout de bien fonder le projet en question. La première action à faire sera donc de découper le projet en question afin d’en peaufiner une liste de tâches. Ces dernières représenteront, par la suite, la structure de la réussite ou non du projet, donc il sera important de bien les structurer par la suite. Il sera aussi important d’énumérer les opérations possibles et imaginables tout en étant critiques afin que cette liste soit des plus objectifs possible. Une fois la liste établie, il sera pertinent de distinguer la réalisation du travail et sa validation. 

Le suivi : l’atout le plus important

Si l’on veut concrétiser un projet professionnel après avoir bien basé toutes les étapes de ce projet en question, il sera important d’avoir un système de suivi rigoureux. Un travail qui est en cours ne pourra être effectif sur le long terme que s’il est suivi de près et plus le nombre d’activités sera important, plus le suivi, sera délicat. Pourtant, le suivi est une phase qui se devra d’être priorisée. Ce suivi se devra aussi d’englober chaque étape du projet que ce soit la gestion du démarrage, l’avancement des tâches ou encore la concrétisation finale. Il est aussi important de souligner le fait qu’un bon suivi a comme fondement une très bonne organisation aussi.

Comment surmonter les problèmes techniques de votre entreprise sur Internet ?

Si vous ne savez pas comment régler un problème technique, faire un dépannage informatique par rapport à votre business, ce n’est pas grave, car quelqu’un d’autre pourra le faire à votre place. 

Si vous ne voulez pas non plus vous prendre la tête parce que cela peut vous prendre trop de temps et que vous n’aimez pas, alors c’est pareil, quelqu’un d’autre pourra le faire ou du moins voudra le faire à votre place, car cette personne gagnera de l’argent.      

Il y a un problème qui revient très souvent par ceux qui veulent se lancer dans le blogging.

C’est le fait que beaucoup de personnes disent « je suis bloqué par la technique» ou « j’ai peur d’être bloqué par la technique ».   

Vous devez surmonter la technique

Il est important de comprendre qu’il ne faut pas se laisser bloquer par la technique.

Vous ne devez pas tout savoir et le but n’est pas aussi de tout savoir. Le but, c’est de créer un business qui vous rapportera de l’argent.  

C’est donc possible de sous-traiter et de trouver des personnes qui vont faire le travail à votre place. 

Et puis, il peut avoir aussi un autre problème lié au fait que vous n’avez pas assez d’argent pour contacter et demander des services des prestataires.

Il faut savoir que si vous n’avez pas les moyens, c’est peut-être parce que vous ne sous-traitez pas !    

Le but du jeu est de créer et de développer un blog rentable et il ne faut pas que cela vous coûte de l’argent et vous pourrez toujours sous-traiter pour très peu cher. 

Il existe 2 types de prestataires :  

  • Ceux qui parlent votre langue (la langue française) et qui coûtent chers
  • Ceux qui parlent anglais (mais qui ne sont pas des britanniques, des canadiens ou des américains) et qui coûtent moins chers

Où trouver des prestataires qui parlent anglais et qui sont peu chers ?

Par exemple sur le site Upwork, vous pourrez trouver toutes les prestations pour votre business en ligne. Les prestataires proposent du service sous WordPress, Photoshop, ou sur la création des vidéos etc. mais par contre, il faut s’exprimer en anglais. 

Nous avons aussi d’autres sites tels que Elance, Guru ou 99designs qui est un site spécialisé sur le design et qui coûte plus cher par rapport aux autres sites mais qui est un bon site si vous voulez avoir des logos pour vos sites.     

Où trouver des prestataires qui parlent français ?

Ils sont chers, mais ils vous feront tout de même vous faire gagner de l’argent. Vous pourrez les trouver sur les forums spécialisés sur le web marketing ou sur les blogs.    

Combien cela coûte-t-il ?  

Cela dépend du niveau du prestataire et des témoignages clients à son sujet.
Bien souvent, les gens vont dénigrer parce que c’est un roumain, serbe, tunisien, etc.

Parce que c’est peu cher, nous pouvons penser qu’ils sont mauvais, mais pourtant, ce n’est pas le cas.   

Il y a ceux qui sont très bons et même meilleurs que beaucoup de français ou autres communautés francophones.  

Sur Upwork, un designer très cher fait un travail à 16 dollars de l’heure, mais vous pouvez trouver aussi des personnes compétentes pour 3, 4, 5 dollars de l’heure.   

C’est quoi la stratégie ?

La stratégie sur ces sites est de trouver des prestataires et d’entrer en relation avec eux la 1ère fois pour réaliser un premier projet et puis, les contacter directement sans passer par ces plates-formes par la suite, car cela sera plus rapide. 

Nous n’attendons plus que les prestataires se connectent sur la plate-forme et répondent aux appels d’offres.  

En ayant le numéro de téléphone ou un contact skype des prestataires, c’est plus simple et plus rapide et ainsi, vous pourrez constituer votre équipe virtuelle et commencer à avoir un effet de levier.   

Ne plus passer par ces plates-formes a pour but aussi de payer moins cher, car la plate-forme n’a plus de commission.